Il s’agit de l’endroit idéal pour de belles vacances paisibles. Le tourisme n’a, presque, pas du tout touché ce petit village traditionnel où le mot « filoxenia » qui, en grec, signifie hospitalité, constitue l’idée dominante, une attitude profondément enracinée dans l’âme ainsi que dans la vie crétoise. Être, donc, accueilli dans ce village, c’est la meilleure manière pour constater ce que l’hospitalité crétoise signifie vraiment.     

Le nom Episkopi date de la deuxième période byzantine de Crète. Pendant cette période, le siège de l’évêque a été transféré du village côtier vers l’arrière-pays. Episkopi signifie en grec siège de l’évêque. Dans le village ainsi qu’aux environs, on a découvert de nombreuses églises byzantines avec des fresques de l’École Crétoise de la Renaissance (XIVème et XVème siècles).

Des trouvailles minoennes datant de la 2nde millénaire av. J.-C., ont été découvertes aux environs d’Episkopi. Deux importants sites de vénération minoenne les caves Eileithyia  et Skoetino se trouvent tout près.

Actuellement, Episkopi est une municipalité comprenant les villages suivants: Episkopi, Sgourokefali, Aïitania, Kaenourgio Chorio, Galipe, Galifa ainsi que les colonies Stamni, Skopela et Chohlakies.

L’agriculture constitue la ressource principale. Des oliveraies et des vignobles entourent les villages. La vie avance d’un rythme complètement différent que celui dans les sites touristiques. Il s’agit de la manière de vivre propre aux Crétois.

Pour des informations supplémentaires sur le village d’Episkopi, veuillez nous demander la brochure gratuitement offerte.

Episkopi – Le “coeur” de Crète.

   Aéroport d’ Héraklion – à 20 minutes en voiture de la villa. Episkopi est situé à 18 km au sud d’Heraklion.

   Plages Amnissos et Karteros à 10 minutes en voiture de la villa.

  On trouve, au village, une boulangerie, une pâtisserie, une boucherie, des supermarchés et des épiceries.

   On y trouve, également, un salon de coiffure, un bureau de poste, une banque (ATM), une pharmacie, un centre médical, une cabine téléphonique, 2 taxis, un arrêt d’autobus vers et depuis Héraklion, 3 fois par jour, une pompe d’essence et une station de police.

.
Coalesse